Fat sunday


.


.
.


Le dimanche est toujours un jour à part. Même après six mois de chômage où finalement, tous les jours se ressemblent. Pas que je foute rien hein (chut…) mais c’est surtout que j’organise un peu mon temps de façon approximative. Et souvent, quand arrive la fin de la semaine, je me promets de me lever tôt le dimanche pour rattraper tout le retard accumulé. Sauf que souvent, physiquement et psychologiquement, ce n’est tout simplement pas possible. La couleur du ciel et l’odeur du temps est toujours bizarre un dimanche matin avant midi, un peu comme si l’univers était en pause et en fait j’arrive pas trop à retransmettre ce qu’il se passe dans ma tête le dimanche matin et là j’imagine que vous êtes en train de vous demander à quoi je carbure pour raconter des conneries pareilles, non? Bref, tout ça pour dire que ce matin, c’était différent, je me suis levée du bon pied, à 10H, dans la joie et la FAIM pour aller bruuuuuncher (oui, je garde un côté trèèèèès parisien). Quoique le mot brunch est bien trop faible pour décrire l’ensemble des calories dont on s’est empiffrées pendant deux heures. Ca me fera les trois repas de la journée, pour la peine…

Sur ce, je serais tentée de retourner me coucher mais on me dit dans l’oreillette que j’ai du boulot…
CIAO-O-O-O!


.
.

 


Top NEW LOOK / Pantalon ? / Chaussures : Sandales BETTY LONDON
Merci à Steph pour les photos et pour le FAT dimanche matin


.
.

 

17 comments

Laisser un commentaire