Les choses simples

Capture d’écran 2013-06-13 à 10.56.36

Très objectivement, je suis une fille chiante. Il faut toujours que je demande à changer l’accompagnement des plats au resto. Il faut toujours qu’il y ait des glaçons dans mon coca. Il faut toujours que mon lit soit fait d’une manière bien précise. Il faut toujours que mes chaussures soient classées par couleur. Il faut toujours que les objets de déco soient posés sur les meubles d’une façon totalement ordonnée et symétrique. Bref, je suis RELOU. Enfin, surtout compliquée, je pense. Pourtant ,j’aime les petites choses simples de la vie (ça doit sûrement me permettre d’équilibrer un peu) Oui, oui, j’ai bien dit ça : j’aime les choses simples. Quand je fais ce constat, je me demande comment ça se fait finalement qu’il y ait autant de merdier dans ma vie alors qu’en fait, j’arrive à m’extasier assez simplement. Voilà. Hier il faisait beau, je suis rentrée en vélo avec mon associé depuis la Cité Internationale, j’ai passé le trajet à « contempler » les environs en étant totalement euphorique parce que je trouvais ça cool le soleil, le vélo, l’endroit et j’ai fait pendant tout le trajet un magnifique éloge de cet endroit de Lyon en racontant à quel point c’était charmant ces petites terrasses avec vue sur le parc de la Tête D’or, que tous ces espaces verts c’était immensément agréable quand on a des enfants ou un chien et que ça tombait à pic pour les soirs d’hiver pluvieux qu’il y ait l’UGC Ciné Cité juste dans les environs. Quinze minutes plus tard quand j’ai tourné la tête, j’ai remarqué que mon associé s’était barré 50 mètres plus loin et que je parlais toute seule, donc j’ai fini par m’imaginer dans dix ans avec mon chien Léon (oui j’aurais adopté un chien d’ici là) qui serait en train de courir derrière moi dans les allées vertes pour rentrer dans notre joli petit appartement au dernier étage pour faire un barbecue sur la terrasse avec mes 18 chats et mes voisins retraités, sans mari et sans enfants parce que forcément, j’en aurais pas, vu que je suis CHIANTE.

Voilà, je sais pas, en ce moment j’ai des journées immensément pesantes professionnellement parlant. Et puis personnellement aussi, allez. Mais hier pendant une heure, j’étais contente. Et le soir encore plus, toujours en harmonie avec la nature et le ciel, à pique-niquer dans un parc et à chercher la Grande Ourse en bouffant du camembert et en buvant du Brouilly. La vraie vie, vous savez…

Bon après, quand je me retrouve chez moi le cul vissé dans le canapé, dégoulinant de sueur après le vélo sous le cagnard (je vous fais rêver, hein ?) après avoir monté les 4 étages de mon immeuble, et que je peux enfin m’asperger de Coca Zéro Glacé, enlever toutes mes fringues, virer mes ballerines et loquer pendant deux heures en culotte en écoutant ma playlist 90’s, c’est PAS MAL aussi.

Capture d’écran 2013-06-13 à 10.55.49

Capture d’écran 2013-06-13 à 10.55.59

Capture d’écran 2013-06-13 à 10.55.36

Capture d’écran 2013-06-13 à 10.56.16

Robe Sandro (piquée à Alicia <3) / Ballerines H&M

6 comments

  1. lise says:

    ooo ce n’est pas parce que tu es « chiante » comme tu dis^^ que tu ne peux pas avoir de copain n’y d’enfants, on a tous un petit côté chiant ^^
    Moi aussi, j’aime les choses simples donc la vie :)
    Jolie tenue en tout cas!
    Bisous
    Lise

Laisser un commentaire